B.P. 12969 Douala – Cameroun
Tél. : (237) 343 70 45
Fax : (237) 343 70 75

L’UCCA est un organe spécialisé de l’ Organisation Maritime de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (OMAOC) qui regroupe les Conseils Nationaux des Chargeurs et Organes assimilés des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, en application des dispositions de la 3e CMEAOC tenue à Accra (Ghana) du 23 au 26 février 1977.

Son siège est fixé à Douala (Cameroun), disposition motivationnelle par la signature de « l’Accord de Siège entre l’Union des Conseils Africains et la République du Cameroun » le 29 novembre 1988. Elle compte à ce jour seize (16) pays membres, Conseils de Chargeurs et Organismes assimilés : Angola, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, République Démocratique du Congo, Côte - d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée Conakry, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Togo.

De part cet Accord, le Gouvernement Camerounais reconnaît la personnalité juridique de l’ UCCA, et le Secrétaire Général jouit du statut accordé aux Chefs de Missions Diplomatiques accréditées auprès de la République du Cameroun ; il jouit donc des mêmes privilèges et immunités, de même que le Siège (bureaux et résidence) et les correspondances officielles de L’UNION sont inviolables.

Le Secrétariat Général est l’outil de mise en œuvre de l’UNION, et à ce titre, ses objectifs comprennent notamment :

• le renforcement des mécanismes de consultations et de négociations avec les conférences maritimes et les armements desservant la sous-région ;
• la réduction de l’incidence du coût des transports sur les économies des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ;
• la rationalisation du trafic et l’optimisation de la desserte maritime des Etats membres ;
• la promotion de toute politique de coopération tendant à protéger les intérêts des membres au regard de l’acheminement des marchandises ;
• la création et l’entretien de relations avec les entreprises et les associations de transport, les ports, les Conseils des Chargeurs des pays étrangers, les organisations et institutions internationales, et tous les intervenants dans les opérations des chargeurs, les auxiliaires de transports ;
• le renforcement de la coopération entre les organismes membres ;
• la simplification et la facilitation des formalités, procédures et documents administratifs, douaniers du trafic maritime international et du Commerce Extérieur ;
• la répartition des cargaisons pour permettre aux compagnies maritimes de la sous–région de transporter la part des cargaisons qui leur revient en application des Conventions Internationales et des réglementations nationales (mission suspendue).

 
     
Comité
LE BESC EN LIGNE
LA BOURSE DU FRET
MOUVEMENTS DES NAVIRES

Navires attendus, à quai, Partis
NOS PARTNAIRES
VIDEOTHEQUE
PHOTOTHEQUE
FICHIERS AUDIOS